Difference entre vegetarien et vegan
Découvertes

Quelle est la différence entre végétarien et vegan ?

Végétarisme et véganisme, la différence entre ces deux notions est encore méconnue aujourd’hui pour de nombreuses personnes.

Ces alimentations éthiques comportent des points communs et des différences qu’il est bon de connaître pour sa culture mais aussi pour mieux comprendre les autres. Dans le respect des choix de chacun, découvrons les caractéristiques de ces habitudes alimentaires.

Différence entre végétarien et vegan : qu’est-ce que le mouvement vegan ?

Refusant toute exploitation de l’animal mais mettant également en avant le respect de toutes les formes de vies notamment les vies humaines, le véganisme est porteur de valeurs intéressantes. Un consommateur végane aura plus tendance à se tourner vers une entreprise locale qui produit du cuir végétal et respecte la santé de ses employés en intégrant des procédés écologiques importants à sa production. L’éthique et le respect sont les maîtres mots du véganisme. Pas de produits laitiers, pas de fourrure, pas de produits cosmétiques testés sur les animaux, pas de produits animaux pour éviter d’entretenir une industrie morbide, voilà l’engagement du mode d’alimentation et de vie vegan. Les produits d’origine animale comme la viande, les oeufs, le lait, le fromage ou le poisson n’intéressent pas un vegan comme un végétalien. Ce régime alimentaire n’est qu’une partie des moeurs que soutient le véganisme.

Les protéines se trouvent ailleurs, les légumineuses sont de grandes stars dans les alimentations végétales. Les céréales comme le riz, l’avoine et les pâtes complètes ou semi-complètes se déclinent aussi en version vegan. Comme le végétalisme, le tofu, le lait d’avoine riche en calcium, les lentilles (lentilles corail, lentilles vertes), les céréales et de nombreux autres aliments présentent les apports nutritionnels parfaits au quotidien. Un produit d’origine animale peut être facilement remplacé par les fruits et légumes, par des pois-chiches, par les oléagineux, par des laits végétaux. Manger vegan c’est refuser la cruauté, c’est prôner la justice et les productions éthiques. L’alimentation végétale remplace les protéines animales par des aliments sains et équilibrés. Hé oui, les modes d’alimentation végétariens et végétaliens ne se basent pas que sur des salades. Des restaurants végétariens et véganes proposent des plats incroyables, insoupçonnés, colorés et nutritifs grâce aux produits végétaux.

Quels sont les caractéristiques du végétarisme ? Pourquoi devenir végétarien ?

Devenir végétarien c’est également refuser une partie de l’exploitation animale. Cependant une alimentation végétarienne utilise toujours des produis animaux à côté des protéines végétales qui remplacent la viande et le poisson. Être végétarien c’est limiter les aliments d’origine animale mais ne pas se focaliser que sur l’aliment d’origine végétale. Le régime végétarien trouve de nombreux apports dans le quinoa, les haricots azuki, le soja biologique produit en France (le soja qui implique de la déforestation en masse et détruit les écosystèmes se trouve à l’étranger et est destiné à nourrir le bétail). La consommation de produits végétaux permet de moins puiser dans les ressources comme l’eau, les énergies qui permettent les élevages et les abattoirs. Végétarien ou végétalien ? C’est simple, l’un refuse tout produit issu de l’exploitation animale et l’autre garde une pratique alimentaire assez mixte en gardant du lait de vache ou lactoses en tous genres, oeufs, etc.

Bien sûr, étant donné la supplémentation des élevages en vitamine B12 par traitement médical, il ne faut pas oublier de s’équiper de compléments alimentaires riches en B12 lorsque l’on ne consomme plus de viande. En effet, les ruminants, les volailles, tous servent « d’incubateur » à cette vitamine, ils en produisent trop peu aujourd’hui pour qu’elle ne soit assimilée par l’homme. De ce fait, en choisissant d’adopter un régime sans viande, l’aliment végétal se doit d’être accompagné de la vitamine appropriée. Consommer de la viande entraîne des maladies cardio-vasculaires lourdes, le cholestérol en est un des premiers témoins. En mettent le bien-être animal en avant, en refusant de polluer et de puiser jusqu’à plus soif dans les ressources de notre planète pour que des hommes élèvent des animaux en trop grand nombre et les entassent dans des cages qui font à peine leur taille, pour placer l’ouvrier dans une industrie plus respectueuse de sa condition, les personnes suivant un régime végétarien ou végane choisissent de s’engager pour la vie, de manière générale.